La Crèche de Noël urbaine de Bonn

Chère visiteuse, cher visiteur,

Bienvenue à la nouvelle crèche de Noël de la basilique de Bonn, la « Bonner Stadtkrippe » (crèche de Noël urbaine de Bonn).

 

Dieu a commencépetit, pauvre, humble et s'est humilié

Lorsqu’à Noël 1223, Saint-François d’Assise créa lapremière crèche dans la forêt qui borde Greccio, son intention étaitclaire : «J’aimerais voir aussi concrètement que possible de mespropres yeux dans quelle misère noire il a vécu dès son plus jeune âge, commentil était couché dans une mangeoire, entre le bœuf et l’âne, dormant dans lefoin.» Le saint d’Assise prêchait un Dieu compatissant auprèsduquel les pauvres et les opprimés peuvent trouver refuge.

 

«Le Christserait-il né mille fois à Bethléem, s'il ne naît pas en toi, ton désarroi seraéternel» (Angelus Silesius)

Au fil des siècles, la crèche vivante de Saint-François àusage de prédication est souvent devenue une belle décoration de Noël, parfoisune décoration d’église. En accord avec les paroles d’Angelus Silesius, la BonnerStadtkrippe transpose la Nativité dans notre ville. L’incarnation de notre Dieun’est pas une histoire pieuse du temps jadis, elle nous concerne nous aussi denos jours, au cœur de notre vie, dans notre ville. C’est pourquoi,on ne trouvera pas de moutons dans cette crèche. On cherchera en vain le bœufet l’âne, et l’étable familière a elle aussi disparu. Enrevanche, on y découvre de nouveaux lieux: le marché bio, un café ou un arrêtde bus. Des endroits donc où vousvous rendez vous-même ou que vous connaissez. Nous avons la conviction que Dieunous rencontre là où nous sommes.

 

L?époquenumérique rencontre l?art traditionnel de la sculpture sur bois

Nous vivons à l’ère de l’ordinateur. La communication, le travail, lesachats, les loisirs se passent à l’ordinateur et sur le Net. Cet univers virtuel fait désormais partie du vécude l’individu moderne. Les décors de la Bonner Stadtkrippe ont étédessinés à la main, certes, mais à l’ordinateur. Ce qui est tout aussi élaboré qu’avec de la couleur et de la toile. L’habiletéartistique du graphiste est devenue réalité via l’ordinateur dans l’imprimante. Pour lesstatuettes en bois, c’est tout à fait différent, mais quand mêmesimilaire : l’habileté dusculpteur sur bois est devenue réalité via couteau et pinceau. L’incarnation de Dieu en Jésus-Christ elle aussiétait réelle. Il vivait son quotidien humain avec ses joies et sessoucis de tous les jours. Il nous racontecomment Dieu est vraiment : infinimentaimant et miséricordieux.

 

Et qu'endites-vous ?

N’hésitez pas à vous laisser interpeller, voire mêmeprovoquer, par cette présentation inhabituelle. Où serait votre place danscette crèche de Noël? Dans quel tableau aimeriez-vous vous trouver? Vous avez peut-être des idées de ce que nous pourrions représenter l’annéeprochaine.Nous voulons développer notre crèche au fil des années etl’étendre à d’autres personnages-types de la société urbaine. Si vous souhaitezfaire don d’une statuette, contactez-nous SVP.Vous pouvez nous écrire: Bonner Münster, Stadtkrippe, Postfach 7190, 53071 Bonn, stadtkrippe[at]bonner-muenster.de.